L’HISTOIRE DE MAHARAL

Imaginez Prague au seizième siècle…

M Lounge porte le nom de Maharal, connu également sous le nom de Rabbi Loew, l’homme aux nombreux talents, qui s’est illustré dans les légendes juives notamment par la création du Golem et qui était un personnage charismatique qui dépassait les frontières de la mystique.

La période de Rabbi Loew – Prague de Rudolf II. – était une période excitante pleine d’idées naissant à l’époque jusqu’alors inconnue, où les sciences, la religion et l’art coexistaient et s’enchevêtraient.

Maharal, l’éducateur estimé, s’efforçait à populariser la religion et à supprimer les dogmes inutiles, de façon à ce que les gens puissent se rapprocher et se consacrer à leur croyance. C’était un homme qui pratiquait les traditions de sa religion, mais qui n’avait jamais peur de remettre en question le status quo et d’utiliser des outils hors cadre de la croyance orthodoxe prédominante pour atteindre ses objectifs. Il était le produit de son temps – de l’époque libérale, pendant laquelle les scientifiques pouvaient ouvertement rencontrer et discuter avec les prêtres – et qui remettait souvent en question les limites des pensées traditionnelles par l’intermédiaire de ses textes et son enseignement.

Maharal était non seulement un homme de religion, mais également un excellent mathématicien. Il fréquentait l’un des meilleurs scientifiques de cette époque, Tychon de Brahe, l’homme qui fut venir à Prague Johannes Kepler. Et c’est justement à l’époque de Maharal, dans ce milieu d’hommes, de scientifiques, d’alchimistes, d’artistes et de théologues modernes de renaissance que la révolution scientifique s’est accélérée et a précipité le début de l’ère moderne.

Nous avons l’impression que l’esprit de cette époque a perdu quelque chose – l’idée que tout apprentissage humain et efforts devraient atteindre quelque chose de supérieur, que les différentes écoles de pensée pourraient et devraient s’influencer mutuellement.

Et c’est justement à cela que nous songeons en pensant à Rabbi Loew, en créant actuellement le testament de son époque.